Histoire de l’hypnose

Histoire de l’hypnose dans l’Antiquité

L’usage de l’hypnose comme traitement thérapeutique est aussi vieux que la civilisation humaine elle-même. En remontant le plus loin possible dans le temps, on trouve des traces écrites concernant l’hypnose utilisée pour guérir et pour traiter. Comme le montre cette histoire de l’hypnose, on a utilisé l’hypnose sous différentes appellations à travers les siècles et son usage remonte à au moins 3000 ans avant J.C en Egypte.

Aussi bien le Nouveau Testament que l’Ancien Testament de la Bible parle de ce qui pourrait être considéré comme l’hypnose. Les Grecs et Romains antiques utilisaient des temples du sommeil dans lesquels les personnes cherchant la guérison étaient mises en transe dans un demi-sommeil et dont les rêves étaient interprétés par les prêtres.

Grâce à la combinaison des sons des battements de tambours et de psalmodies monotones, les yeux fixés, les chamans d’aujourd’hui peuvent encore provoquer la catalepsie du corps, afin de donner l’impression d’avoir des pouvoirs magiques, comme ceux qui, avant eux, l’ont fait pendant des siècles.

Les chamans usent de l'hypnoseLa plupart des actes réalisés dans le passé par le sorcier du village, le chaman ou la prophétesse, peuvent être attribués à l’adhésion en une forte croyance, une révélation, une espérance et une foi dans la guérison de l’autre, les psalmodies et les chants prenant souvent la forme de ce qu’on pourrait appeler l’autosuggestion.

Après tout, si la personne la plus sage et la plus puissante que vous connaissez vous dit que vous irez bien, il y a des chances que vous soyez amené à faire exactement comme elle a dit. Bien sûr, dans de nombreux cas où une telle personne est amenée à traiter des personnes malades qui auraient de toute façon guéri, son intervention aura simplement accéléré le processus de guérison.

De nombreux guérisseurs ont toujours considéré que le corps, les pensées et les émotions peuvent s’influencer les uns les autres. Par conséquent, il est possible d’influencer une maladie physique en créant des émotions particulières et en modifiant des pensées ainsi que des comportements.

Les Romains disaient Mens Sana in corpore sano, « un esprit sain dans un corps sain ». Cet adage semble bien confirmer que pendant de nombreux siècles on a cru que le bien-être physique et le bien-être émotionnel étaient liés. Pour mettre cela en évidence, il suffit de considérer comment notre santé décline après des périodes de stress ou suite à des événements extrêmes.

La division du corps et de l’esprit dans la médecine n’a eu lieu que vers 1750, suite aux développements scientifiques de Newton. Depuis lors, l’esprit et la personnalité ont été considérés comme des propriétés de l’Église et le corps, la propriété de la science. C’est aussi la raison pour laquelle toutes les médecines alternatives voient l’être humain comme un ensemble composé du corps, de l’esprit et de l’âme.

Les expériences traumatisantes n’ont pas seulement un impact sur le plan émotionnel mais aussi sur le plan physique. L’importance émotionnelle de traumatismes divers peut influer sur notre système immunitaire et nos conditions de santé. Grâce au traitement d’anciens traumatismes et de l’impact émotionnel lié à une certaine maladie, il est possible de trouver assez de force en nous pour nous aider à démarrer le processus de guérison.

Histoire de l’hypnose moderne

Anton Mesmer, fondateur de l'hypnose moderneL’histoire de l’hypnose moderne a commencé avec Anton Mesmer (1734 – 1815) au 18ème siècle. Mesmer était diplômé de la célèbre école de médecine de Vienne et après avoir étudié en tant que prêtre jésuite, il s’intéressa au magnétisme. Mesmer est devenu le premier expert en guérison magnétique d’Europe, grâce à des aimants posés le long du corps pour effectuer une guérison. Ses résultats étaient si fabuleux qu’il en devint très vite célèbre. Mesmer croyait que tous les êtres vivants étaient composés d’un fluide magnétique, de sorte que plus une personne en était composée, plus elle serait en bonne santé. C’est de là que vient le terme «magnétisme animal».

Un jour que Mesmer oublia ses aimants, il passa juste ses mains au-dessus du patient et fut surpris de constater que l’état de ce dernier s’améliora. A partir de là, il pensa avoir suffisamment de fluide magnétique en lui pour traiter efficacement ses patients.

James Braid (1795-1860) a inventé les termes  «hypnotisme» et «hypnose » en 1843. Chirurgien écossais travaillant à Manchester, il constata que certaines personnes pouvaient entrer en transe lorsque leurs yeux étaient fixés sur un objet brillant comme une montre de poche par exemple. Il croyait ainsi qu’un processus neurologique était impliqué et que ce processus pourrait être très utile quand aucune origine organique n’aurait pu expliquer un trouble de la personnalité.

James Esdaile (1808-1859), un autre chirurgien écossais travaillant en Inde aurait utilisé ce procédé de captiver les yeux par un objet, chez un patient qui devait subir une chirurgie grâce à de lents mouvements de balayage d’objet, afin de le mettre dans un profond sommeil hypnotique, provoquant ainsi l’amnésie complète dans tout le corps.

James Braid et James Esdaile étaient les premiers à avoir des procédés qu’on appellerait «scientifiques» dans leurs recherches sur l’usage de l’hypnose. Ces pionniers ont retiré l’hypnose du domaine du mysticisme et ont commencé à l’expérimenter dans différents domaines afin d’aider les gens ayant des problèmes. Les autres pionniers scientifiques incluent Liébeault, Bernheim, Brewer et Freud. Malheureusement, le grand homme lui-même, Freud, était responsable de l’hypnothérapie déjà abandonnée par beaucoup depuis quelque temps.

Les hypnothérapeutes modernes

Milton EricksonLes personnes qui ont permis d’en arriver aux méthodes actuelles d’hypnose sont: Milton Erikson, Ormond McGill, Charles Tebbetts et Dave Elman.

Ormond McGill a été, il est vrai, un hypnotiseur de scène, mais il a préservé l’intérêt du public pour l’hypnose. Après lui, le grand Charles Tebbetts a aussi réalisé de l’hypnose de scène, la première partie de sa carrière, même si quelques différences avec ce que nous vivons aujourd’hui persistaient, de sorte que l’hypnose de scène aurait démontré un désir d’en savoir plus sur cet art curieux et donc, d’amener beaucoup de gens à l’utilisation thérapeutique de l’hypnothérapie avant la fin du XXème siècle.

Dave Elman concourt à une certaine adhésion de l’hypnose dans la profession médicale aux Etats-Unis lorsque le Conseil sur la santé médicale de l’American Medical Association a accepté l’utilisation de l’hypnothérapie en 1958.

Le contributeur le plus important à l’acceptation de l’hypnothérapie comme un art et une science à la fois, était probablement le grand-père de l’hypnothérapie – Dr Milton Erikson. Dr Erikson était un psychiatre et un hypnothérapeute aux remarquables compétences professionnelles, qui, en raison de ses antécédents médicaux solides, eut de la crédibilité au sein de la profession médicale.

D’autres personnes qui peuvent être mentionnées pour leur contribution à l’acceptation de l’hypnothérapie comme un art de guérison et comme une science du 20ème siècle sont: Rosen, Abramson, Menninger, Shenek, Magonet, Wolberg, Lecron, Bordeaux, Wetzenhoffer, Erwin, et Simonton qui continue à faire des choses étonnantes avec les patients du cancer en utilisant l’imagerie mentale et en se concentrant sur les croyances ainsi que les systèmes de croyance entre autres.

Qu’est-ce que l’hypnothérapie ?

L’hypnothérapie est l’application de la thérapie sous hypnose, qui permet de changer ou de modifier des comportements que nous souhaitons changer, comme le penchant pour fumer, jouer, boire, etc. Elle peut aider dans le traitement des phobies comme la peur des araignées / insectes, la peur de l’avion, la peur du tonnerre et de la foudre, la peur des piqûres, etc. Elle peut aussi aider à renforcer la motivation, bâtir la confiance, réduire le stress et peut être très efficace dans le contrôle de la douleur.

L’hypnothérapie traite des problèmes psychosomatiques – qui sont les problèmes de l’esprit enracinés et contrôlés par le subconscient. Nous faisons toujours ce que notre subconscient nous dit de faire même si cela va contre notre volonté et raison. L’hypnothérapie, par conséquent, évite l’esprit conscient afin de nous permettre de choisir des suggestions de changement positif dans notre vie, d’être directement dirigés par notre subconscient, afin que nous puissions agir.

L'hypnose pour changer de vieL’hypnothérapie, et plus précisément, les suggestions hypnotiques, créent un effet d’accumulation, de sorte que les suggestions accumulées au fil du temps dans l’esprit subconscient renforcent et fassent agir, beaucoup plus rapidement que les suggestions venues de l’esprit conscient.

Pour des troubles ayant un événement ou des événements avant-coureur dans le passé, l’hypnoanalyse est d’abord utilisée pour découvrir l’événement ou les événements sensibles et libérer les émotions ainsi que les actions motrices qui y sont associées, libérant ainsi l’individu de l’emprise d’une habitude pensée et/ou conditionnée, dépassée et obsolète (très souvent peu nécessaire). Suite à cela, les suggestions de guérison et la Programmation Neuro-Linguistique (PNL) sont utilisées pour édifier le désir de changement des individus, pour renforcer et soutenir l’action menée pour guérir.

Les hypnothérapeutes ne contrôlent pas votre esprit !

L’hypnothérapie vous donne la possibilité de prendre le contrôle de vos ressources mentales pour réussir à opérer les changements désirés. Vous avez toujours le contrôle durant l’hypnothérapie et le thérapeute ne peut vous emmener à faire quelque chose contre votre volonté ou qui n’est pas tapie en vous. Avec un peu de travail, un bon thérapeute et un patient motivé qui souhaite opérer des changements seront en mesure de réussir dans 95% des cas.

HypnothérapieQui peut être hypnotisé ? Pratiquement tout le monde peut être hypnotisé à condition d’avoir un bon thérapeute et le réel désir de coopérer avec lui pour enrayer le problème à traiter.

Comment se sent-on sous hypnose ? Par moments, vous vous sentirez aller à la dérive comme en pleine rêverie et vous devrez de nouveau vous concentrer sur la voix de votre thérapeute. Un bon thérapeute vous permettra d’obtenir le meilleur de votre séance d’hypnothérapie et vous guidera dans tout ce que vous devrez savoir.

L’hypnothérapie peut aider à résoudre de nombreux problèmes, notamment : peur de l’avion, peur de la foule, manque de confiance,  problèmes de stress, faible estime de soi, vertiges, attaques panique, examen des nerfs, épreuve de conduite, arrêter de fumer, perdre du poids, rongement des ongles, relation amoureuse et sexuelle, ronflements, l’arrêt du tabac, anxiété, stress.

Cliquez ici pour découvrir des séances sur chacun de ces sujets…

Si vous souhaitez avoir un aperçu de la puissance de la suggestion hypnotique, cliquez ici pour recevoir aujourd’hui votre première séance d’autohypnose.

L’hypnothérapie n’est pas magique, mais elle semble parfois si magique !

Toutes les séances d'Alain Poux

Facebook

1 Comment

Leave A Response

* Denotes Required Field