Un homme se relaxe sur une plage en ville.

Les bienfaits de la respiration profonde

Au fond, « hypnose » est juste un autre mot pour « relaxation ». Oui, l’hypnose est amenée par des suggestions, mais c’est cet état de détente profonde – la transe hypnotique – qui qualifie l’hypnose. J’ai toujours défini l’hypnose ainsi : un état de conscience différent, atteint grâce à la relaxation profonde.

Qu’est-ce que la relaxation profonde ?

Certaines personnes définissent la relaxation comme le fait de lire un magazine ou boire une tasse de thé. Mais à la vérité, se contenter de changer d’activité n’est pas du tout se relaxer. Quand on atteint un état de relaxation profonde à travers l’hypnose, on voit la différence. Et c’est dans cet état de transe hypnotique que l’on peut rééquilibrer des aspects de nos vies qui en avaient bien besoin. Certaines personnes parlent de « recharger ses batteries » ou emploient d’autres métaphores, mais dans le fond il s’agit bien de la même chose. Une relaxation profonde et réelle a un effet bénéfique incroyable sur le corps, qui n’a rien à voir avec l’effet d’une simple pause café !

Sommeil et relaxation profonde

En ce qui concerne la question de savoir si le sommeil équivaut à la relaxation, la plupart d’entre nous sait d’expérience que ce n’est pas le cas. Certains experts disent même que la relaxation profonde ou hypnose est en fait plus bénéfique pour le bien-être général que simplement dormir toutes les nuits. Nous savons tous que le sommeil peut être perturbé par des énergies stressantes et qu’il est possible de se réveiller en se sentant encore moins reposé et moins énergisé que quand on est allé se coucher.

Cependant, une session d’hypnose ou d’auto-hypnose vous amène à vous concentrer uniquement sur ça : vous relaxer. Vous êtes allongé, totalement immobile, et vous vous laissez envahir par des énergies positives. Quand vous pratiquez l’auto-hypnose, vous contrôlez le résultat en guidant toute la session. Toute technique d’hypnose ou d’auto-hypnose est basée sur la relaxation. C’est certainement plus bénéfique que d’aller se coucher quand on est fatigué.

Les courtes siestes sont aussi utiles pour se recharger, car elles règlent le problème de la fatigue, mais durant la relaxation profonde ou hypnose, vous créez aussi l’opportunité de soulager ou guérir une difficulté spécifique à travers la concentration. Même s’il est vital, le sommeil ne crée pas cette opportunité. Si vous passez 10 ou 20 minutes par jour ou plusieurs fois par semaine à pratiquer l’auto-hypnose, il est certain que vous sentirez une différence dans votre vie au bout de quelques semaines. Vous vous sentirez plus équilibré, plus détendu, plus à l’écoute de votre corps et de vos émotions.

La respiration profonde : le meilleur moyen de se relaxer

Il y a probablement des centaines de manières d’atteindre un état de relaxation profonde, mais elles ont toutes un élément en commun : la respiration profonde. C’est un phénomène naturel dans le corps humain : quand vous exhalez, votre corps se détend. C’est un fait connu, une certitude biologique. C’est pourquoi un professionnel de santé demandera souvent à un patient de respirer profondément en tout premier lieu quand il a besoin de se détendre.

Dans n’importe quelle situation d’urgence ou de panique, on instruit toujours à la victime de prendre des respirations profondes. L’intention est de calmer la personne en la relaxant. Plus vous inspirez profondément, plus vous expirez profondément et donc plus vous vous détendez. Ainsi, lorsque l’on souhaite provoquer un état d’hypnose, la respiration profonde est la première suggestion que l’on fait, typiquement parce qu’elle commence à induire cet état de relaxation. Et au fur et à mesure qu’une personne travaille à se détendre et à réguler sa respiration, elle se détend de plus en plus.

Nous savons aussi que lorsque nous dormons, notre respiration ralentit pour se régler sur un rythme de respiration profonde et calme. Nous cherchons à atteindre la même chose dans l’hypnose, à ralentir le rythme respiratoire, car ralentir la respiration ralentit le corps, et aide à amener un changement de conscience. On atteint ce résultat en ralentissant naturellement et doucement la respiration de la personne.

Commencer une relaxation par la respiration profonde opère un changement immédiat, le message envoyé est qu’il est maintenant temps de se détendre. Quand on ajoute la concentration à l’équation, on obtient une recette très efficace pour l’hypnose. Car vous concentrer sur votre respiration vous rend plus conscient de votre expérience intérieure. Le rythme et la façon de respirer sont souvent un bon indicateur pour l’hypnothérapeute que la personne a atteint un état de relaxation profonde et a glissé dans la transe hypnotique.

Dans une séance d’hypnothérapie, on n’impose pas forcément une technique de respiration profonde donnée. Quelle que soit la méthode de respiration naturelle de la personne, elle devrait continuer en l’utilisant. Il semble que le schéma typique soit d’inspirer par le nez et d’expirer par la bouche ; si c’est ce qui vous semble naturel, c’est parfait. Si c’est de respirer totalement par le nez, c’est aussi très bien. N’importe quoi, du moment que c’est ce qui vous convient ou vous vient naturellement.

Vous pouvez pratiquer la respiration profonde sur vous à tout moment. Concentrez-vous sur prendre des respirations profondes et vous sentirez vos épaules retomber et votre rythme cardiaque ralentir. Cette relaxation est la base de l’auto-hypnose.

Si vous voulez tester les bienfaits de l’auto-hypnose et de la relaxation qu’elle permet, accédez dès maintenant à une séance d’auto-hypnose en mp3 gratuite !